Étiquettes

, , ,

15 jours avec des adolescents chez nos voisins d’outre-Rhin m’ont permis de faire une petite revue de ce qui se faisait sur le dancefloor français en 2011. J’en avais déjà eu un aperçu au bal des pompiers, la veille de mon départ en vacances. Mais au moins, les demoiselles que j’accompagnais lors de mon séjour ont pu m’expliquer tous les pas. Résultat : même si je pensais que les danses de l’été étaient ringardes depuis le désastreux Asereje de Las Ketchup, je remarque qu’en 2011, les chorés de dingues sont de retour.

Alors, bien sûr, je n’ai plus les mêmes jambes que lorsque je donnais des cours de Lambada dans ma commune, mais j’avoue tout de même que ces danses s’avèrent bien plus faciles à danser que le Pata pata, tellement difficile que je ne me souviens même plus de la chorégraphie (même si je pourrais facilement la retrouver sur Youtube, m’enfin bon…). Et enfin, cela a même ajouté une nouvelle pierre à l’échange franco-allemand. Il faut dire qu’à mon époque, on avait fait très fort avec le Stach Stach des Bratisla Boys…

Voici donc une petite revue des manières de me défouler que j’ai apprise pendant cette quinzaine :

Moussier Tombola, Logobicombo

http://www.youtube.com/watch?v=fhCIDe92iKQ

Quand tu as 20 jeunes qui te hurlent à longueur de journée Corde à sauter-hé-hé !, tu commences à trouver le temps un peu long. Malgré tout, cette chorégraphie est plutôt drôlatique, au point de faire danser même ta belle-mère. Et à l’image de certains tubes comme La Bomba ou Follow the leader, on te dit ce qui faut faire pour danser… Même si ce n’est pas évident au départ de savoir comme danse Sean Paul, Sean Paul, héééé, au moins, il n’y a pas une pétasse de trop pour se la péter sur le floor, tout le monde est ridicule en dansant.

Tchiriri Kuduro

http://www.youtube.com/watch?v=aZikqLtuWiw&feature=related

La caution caribéenne du cru 2011 ne se danse pas à deux, et encore moins collé-serré. Etonnant, donc. Cela ressemble plus à une choré de danse africaine, mais cela reste tout de même assez simple. Au pire, comme pour le Madison, on copie sur son voisin. Malgré tout, il faut une certaine dose de coordination pour la danser au début, étant donné que la choré ne suit pas la structure de la musique.

Jessy Matador, Décalé Gwada

http://www.youtube.com/watch?v=bSjjqhQ_99g&ob=av2e

A vrai dire, la choré la moins structurée au départ. Ça bouge déjà assez au départ, et tout le monde fait à peu près ce qu’il veut dessus. Mais ce morceau est un bon retour pour celui qui nous a quand même mené à la douzième place de l’Eurovision 2010 avec Allez ola olé. Preuve qu’il n’a pas grillé toutes ses cartouches en se ridiculisant devant 150 millions de téléspectateurs.

J’aurais également pu parler d’autres choses, comme le Collectif Métissé avec leur reprise un peu ridicule de Sing Hallelujah… Mais je suis bien contente que les danses de l’été en 2011 nous aient épargné une panouille telle que l’on a eu en 2010 avec René la Taupe. En tout cas, si vous ne savez pas danser cet été, c’est que vous y mettez de la mauvaise volonté.

Publicités