Étiquettes

, , ,

Juste une petite question : C’était bien, Rock en Seine, cette année ? Parce que, vu le prix qu’a atteint le festival, si un seul groupe vous a déçus, faudrait peut-être penser à le boycotter, non ? Alors que Solidays arrive à faire des forfaits 3 jours pas encore trop chers pour un festival qui arrive tout de même à faire encore dans le qualitatif, je trouve que 110 € pour ne serait-ce qu’avoir un groupe qui déçoit, voire une annulation une année sur deux, c’est un peu se foutre de la gueule du monde. Ou alors le 9-2 n’est pas du tout judicieux pour l’organisation de festivals…

Maintenant que j’ai bien craché ma hargne de ne pas être allée voir les Foo Fighters (Dave, toute ma jeunesse…), voyons voir comment la rentrée scolaire 2011 va nous égayer les oreilles… ou pas. L’été a été très riche en festivals, en mercatos audiovisuels en tout genre, en chorégraphies pour se déchaîner sur le dancefloor dont on abuserait comme des chouchous et des merguez, etc. L’échéance de septembre s’impose donc comme un retour à la diète et au bon goût. Enfin, c’est ce qu’il faut se dire.

Mais surtout, septembre voit un bon nombre de bouleversements dans les oreilles. Voici les principales choses qu’il faut retenir :

Les nouveautés audiovisuelles de la rentrée

Joie ! Tania Bruna-Rosso et sa frange de pute a fini par déguerpir de Canal +. À la place, nous avons China Moses. La fille de Dee Dee Bridgewater retrouvera donc à l’antenne son pote de l’époque MTV, Mouloud Achour. Personnellement, je ne pourrai pas encore juger sur pièces de ses performances dans le Grand Journal, mais au vu du passé de la demoiselle, multi-chroniqueuse sur plusieurs plateformes et chanteuse de soul assez sympathique, je me dis que ça ne peut pas être mauvais. Bref, dès que je retrouve l’ADSL, je suivrai ses chroniques avec une joie non feinte…

Sinon, on peut déplorer le départ de Bernard Lenoir de l’antenne de France Inter après presque 20 ans de bons et loyaux services. Depuis 1992, en effet, ses Black Sessions qui se déroulaient de 22h à 23h ont permis d’ouvrir l’antenne à de nombreux groupes, même si l’horaire un peu indécent – comme toute excellente émission de musique qui se respecte dans le PAF français – condamnait cette émission à un auditorat extrêmement réduit. Ma conclusion : oui, le service public audiovisuel fait des efforts, mais pourquoi gâcher autant de bonnes idées en les reléguant à des horaires d’écoute confidentielle ?

http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/69385/date/2011-08-26/article/bernard-lenoir-quitte-france-inter/

Le festival de la rentrée

Non, non, non, je ne vous parlerai pas de ce qui s’est passé entre le 26 et le 28 août à Saint-Cloud. Mais d’un festival qui a l’air beaucoup plus savoureux : Jazz à la Villette, du 31 août au 11 septembre. J’aurais voulu prendre des places pour Brad Mehldau le 9 ou le 10, mais c’est déjà full. Mais je trouve que cette année, la programmation est hautement qualitative : Hindi Zahara, Meshell Ngedeocello ou encore Maceo Parker. Histoire de peut-être me consoler de mon manque de réactivité sur le beau Brad et ses volutes de piano…

Les albums de la rentrée :

Electro-pop : Housse de Racket, Alesia

Personnellement, j’avais beaucoup apprécié leur premier album, Forty Love, en 2008. Et puis l’histoire de ces petits gars qui ressemblent à des minets du XVIe sans pour autant manger de ce pain-là m’avait bien bottée, à l’époque où explosaient les BB Brunes et autres Plasticines. Trois ans après, ils rejoignent le label Kitsuné et leur pop électro est toujours aussi efficace. Pour moi, après le traumatisme Metronomy, j’ai besoin de ma dose d’électro-pop en intraveineuse. Cet album, mignon comme un macaron, saura être une très bonne cure de désintox à la Riviera anglaise…

Folk : Franck Turner, England keeps my bones

J’avoue, j’y vais un peu à l’aveuglette. J’ai vu que les Inrocks en parlaient, j’ai écouté deux-trois extraits sur Deezer… Ce genre de choses, je l’ai déjà entendu mille fois – comme si j’étais blasée, en fait… – , mais la description qu’en donnent les Inrocks m’allèche un peu. À suivre, donc.

Voici donc mes petits conseils pour garder le moral en ces temps où le soleil décline : de la pop pour vous réchauffer, des petites touches de couleur dans la musique que vous écoutez… Et à dans 15 jours pour d’autres nouveautés.

Publicités