topelementVous entendez ?

Voici le générique de ma purge annuelle, j’ai nommé les 28e Victoires de la Musique. Je croyais au retour cette année au retour de Nagui, mais c’est Virginie Guilhaume (wait… WHAT ?!) et Laurent Ruquier, décidément l’homme fort de France 2 qui est là tous les soirs. Ils vont nous le tuer.

Petit jeu ce soir : Ai-je fait les bons pronostics la semaine dernière ?  J’estime donc que si j’ai trouvé le bon pronostic, ça rapporte 1 point. Et si le résultat correspond à ce que j’ai voté, je marque 2 points. Vous êtes d’accord ? Mon objectif est à 13 points. C’est parti !

Première presta de la soirée : le Mojo de M. Et comme à son habitude en live, le bonhomme se prend pour Jimi Hendrix. Sinon, il comptait sur une participation du public ? Et bien il arrête la chanson pour demander au public de participer. Il reprend la chanson, mais EN PLAYBACK. JE VOUS JURE. EN PLAYBACK !!! Mais c’est pas vrai ! Je préfère encore quand il se prend pour Jimi…

Album de musiques du monde

J’aurais voté pour : Salif Keita, Talé.

J’ai pronostiqué : Bumcello, Al.

1324472516-amadou_mariamLe prix revient à : Amadou & Mariam, Folila. Bah merde. Ma soirée pronostics commence mal. Mais je suis malgré tout contente du résultat. Ca m’aurait fait du mal que Bumcello ou Khaled remporte le prix. Ce n’est pas parce que le Mali est en force dans l’actualité que j’avais pensé que des Maliens allaient remporter le prix. Même si, après écoute, j’apprécie Folila, mais pas autant que Talé. Et puis c’est mignon ces petits enfants sur la scène avec Inna Modja et le drapeau malien reconstitué dans le public. Et la classe : Youssou N’Dour remet personnellement le prix. Et la petite dédicace en fin à Salif Keita. Mérité. Bilan : 0 point.

Dis-donc, c’est dynamique. Pas de temps mort. Bravo !

Tiens, hommage à Véronique Samson avec une Victoire d’honneur pour les 40 ans d’Amoureuse. Et mon Dieu, Jeanne Cherhal la rejoint sur Besoin de personne, Chamfort sur Une nuit sur son épaule. Et Françoise Hardy qui chante dans le public, so cute. Pour achever le massacre, Lara Fabian sur Vancouver. Heureusement que Maurane remonte le niveau avec Ma révérence. Mon Dieu, elle vient d’effacer en 30 secondes toutes les horreurs que je viens d’entendre. C’est elle qui aurait dû être nommée dans la catégorie Artiste Féminine à la place de Céline Dion. Réellement. Laurent Ruquier vanne Maurane sur sa participation à la Nouvelle Star. Il était vraiment obligé ? Ah, en fait, Jeanne Cherhal a réenregistré Amoureuse. Je comprends. Je n’ai pas écouté. Ça vaut mieux pour moi. 2e surprise : Christopher Stills, fils de Véronique Samson, remet le prix à sa môman. Punaîse, que d’échanges d’amabilité. Raccourcissez-moi tout ça !

Pour remercier tout le monde, Véronique Samson reprend Amoureuse. C’est la meilleure justification de son prix d’honneur. C’est juste du Véronique dans la voix, dans le piano, dans le texte, dans l’âme. C’est toujours un ravissement de l’écouter en piano-voix. On pourrait juste passer la soirée comme ça. Et en bon fiston, Christopher Stills connaît la chanson par cœur et chante sans micro.

C’est au tour de Tal – gratte gratte gratte, voilà de l’urticaire. Elle nous interprète Le sens de la vie. Joli début au piano-voix. Mais désolée, je n’aime pas le r’n’b en français. Il faut avouer malgré tout que la prestation est impeccable et fort à propos sur la tonalité assez sobre d’une cérémonie comme les Victoires de la Musique. Par contre, Tal, fallait éviter ces vibes à la fin, et ça aurait été parfait.

Prestation de Thomas Dutronc qui chante Clint avec Imelda May. J’aime bien ce petit duo. Ce que je trouve bien avec Thomas Dutronc, c’est qu’on a l’impression que Jacques Dutronc n’a jamais arrêté sa carrière… Non je déconne. Mais c’est vrai que c’est bien le fils de son père, tant par la ressemblance physique que vocale. Maman regarde dans la salle : on se croirait limite à L’école des fans.

Groupe ou artiste révélation scène

J’aurais voté pour : C2C.

J’ai pronostiqué : C2C.

30586-c2c-odezenne-saint-etienneLe prix revient à : C2C. Yes. Le seul prix qui devait de toute façon leur revenir. Parce que, pour les avoir vus sur scène, ils dégomment un max. Je suis contente, pour l’instant ! Bilan : 2 points.

Prestation de Lou Doillon. Même si c’est la fille de Jane B, on m’aurait dit que c’était la fille de lady Patti Smith, je n’aurais pas été étonnée. C’est classe, cette voix, même si ça ressemble à des miaulements de chaton malade dans certains accents. C’est joli, c’est sobre, ça peut être qualifié de chiant, mais I see you peut faire du bien.

Et tiens, un autre tacle de Laurent Ruquier à TF1 !

Prestation de La Grande Sophie. Elle a remporté le prix de la révélation scène en 2005. Et comme je disais dans mon précédent article, les extraits que j’avais entendus de son dernier album avaient ravivé le capital sympathie que je porte à cette chanteuse. Encore une prestation classe et bien en place. Décidément, mis à part l’hommage à Véronique Samson et le honteux playback de M au début, on assiste à une belle cérémonie. Les discours ne sont pas trop longs, Virginie Guilhaume et Laurent Ruquier s’accordent bien.

Artiste interprète féminine

J’aurais voté pour : Françoise Hardy.

Mon pronostic : Céline Dion.

louLe prix revient à : Lou Doillon. Flûte. Encore un pronostic raté. Encore une surprise de ma part, même si c’en est pas une, apparemment, pour les spécialistes. Séquence émotion : duplex avec sa môman à Monaco. C’est bien, toute la famille est là : Lou dédie même son prix à son fils. Bilan : 0 point.

Prestation des BB Brunes. Mon Dieu, ces coupes de cheveux ! Ce riff omniprésent qui semble tout noyer ! Ces ponctuations insupportables au clavier ! Et surtout, ces têtes de cons ! Limite, ils me foutent plus d’urticaire que Tal, dont mon estime est remontée dans la soirée, je ne comprends pas.

Album de musiques urbaines

J’aurais voté pour Roi sans carrosse.

J’ai pronostiqué : Roi sans carrosse.

oxmoLe prix revient à : Oxmo Puccino, Roi sans carrosse. Il reste extrêmement digne, classe, remercie la mifa, les autres artistes. Il reprend pour fêter sa victoire Pam Pa Nam. Et je suis ravie. Parce que c’est justement comme ça que j’aime le son urbain, quand il sort de son carcan. Mon Dieu, cette qualité d’écriture ! Cet accompagnement musical. C’est juste beau. Tellement plus beau que les clashes de merde qui ponctuent le rap game en ce moment. Monsieur est au-dessus de tout ça. On le surnomme le Black Jacques Brel. Au moins ça. Bilan : 2 points.

Prestation de Raphaël. Mais en attendant, comme il y a quelques soucis techniques, Guilhaume et Ruquier meublent bien sur Twitter. Donc Raphaël, qui nous interprète Peut-être, est nommé dans la catégorie Album rock. Ca commence mal, il est au piano, hu hu. On disait donc son album plus vénère, plus riot. D’après ce que j’en vois, le brave n’a pas évolué. On a donc droit à une belle prestation emo où le gus est entouré de trois filles qui bidouillent. Mon Dieu, il nous a plombé la soirée, là.

Clip de l’année

J’aurais voté pour : My lomo & me.

Mon pronostic : J’avoue, je n’en sais rien.

Le prix revient à : C2C. Joli clip, qui reproduit très bien les prestations sur scène. Mais je pense qu’on va vite être gavés par les 4 Nantais. Bilan : 0 point.

Hommages et victoires d’honneur à Sheila et Enrico Macias pour leurs 50 ans de carrière respective. Emmanuel Moire rejoint Sheila sur Bang Bang. Alors autant Sheila reste super classe, autant Emmanuel Moire n’est pas tellement à son avantage. Dommage. Puis Cheb Khaled rejoint Enrico pour L’Oriental. Mon Dieu, où Khaled a-t-il passé ces dernières années ? Laurent Ruquier a bien fait de dire à Enrico de faire bref : il remercie toute la famille. Mais comme tweete Dj Zebra : Regarder Enrico un soir de shabbat, c’est péché !#Victoires2013

Prestation de Shaka Ponk. Ils interprètent I’m picky. Je n’avais jamais eu l’occasion de les voir en live. Et je me dis : je ne les supporte déjà pas à la radio, mais je les supporte encore moins en direct. Mais mec, t’as vendu plein d’albums, va au moins te prendre une douche, quoi !

Spectacle musical/tournée/concert

J’aurais voté pour : Thomas Dutronc

Mon pronostic : Shaka Ponk.

shaka-ponk-3352bnLe prix revient à : Shaka Ponk. Bon, je sais que je viens de les taper, mais à mon avis, un spectacle de rock fait plus de bruit que n’importe quel spectacle de chanson française, aussi dynamique qui soit. Bilan : 1 point.

Prestation d’Orelsan. Il interprète Le chant des sirènes. Très belle mise en scène, au départ, sauf que les danseurs et des danseurs qui finissent en lingerie finissent par parasiter la prestation. C’est là aussi qu’on s’aperçoit qu’Aurélien a été vidéoshoppé pour Ils sont cool. En tout cas, il est toujours aussi bon sur scène, et se paie même le luxe d’accompagner sa prestation d’un jeu d’acteur où il passe par diverses émotions. Finalement, belle performance, très en adéquation avec la chanson.

Pour meubler, Laurent Ruquier déconne. Il nous fait les albums qu’on n’attendait pas : Le poussin Piou, Mireille Matthieu, Christophe Hondelatte, Laurence Ferrari… Non, franchement, à 22h49, c’est bienvenu.

Prestation de Benjamin Biolay. Il interprète Profite, qui bénéficie des back vocals de Vanessa Paradis sur l’album Vengeance. On peut dire ce que l’on veut de la chanson française, mais quand ça ressemble à ça, on est bien content avec notre exception culturelle. Plus je l’écoute, et plus je le trouve classe.

Album de chansons

J’aurais voté pour : La place du fantôme.

Mon pronostic : Îl ou Vengeance.

la-grande-sophie-2_121

Le prix revient à : La Grande Sophie, La place du fantôme. Donc mon souhait de départ. Mais avec Vengeance en face, cette Victoire est très très surprenante. Au final, je n’ai pas été bonne sur le pronostic, mais sur le choix de départ, je ne me suis pas trompée. Bilan : 2 points.

Prestation de Barbara Carlotti. Elle interprète L’argent, l’amour, le vent. J’adore cette voix grave, cette manière de raconter des histoires. Et pour l’avoir vue il y a quelques années sur scène, je la sais douée d’humour et de second degré. Franchement, une dame qui mérite d’être connue, entre cette voix à la Juliette Gréco et ce port de diva 60’s à St-Tropez.

Ho, un bisou entre Guilhaume et Ruquier pour meubler avant l’arrivée de la prestation suivante. En 2013, embrasser son prochain devient tellement banal qu’il en perd sa force militante. Please stop it.

Prestation de Skip the Use. Ils interprètent Cup of coffee. Et ça, ça déchire grave. Je tape du pied en guise d’approbation de cette prestation live. Ils ont complètement modifié l’esprit de la chanson pour le public. Et c’est à ça qu’on reconnaît un vrai groupe de rock. Je n’ai pas de qualificatifs assez forts pour qualifier ce gros bordel. Tu vois, lecteur, quand je veux de la prestation rock, je ne veux que ça.

Album rock

J’aurais voté pour : Can be late.

Mon pronostic : Can be late ou Places.

Skip-the-useLe prix revient à : Skip the Use, Can be late. Et à 23h08, je pousse un cri de joie. Le mec qui avait préparé un discours pour l’an dernier, mais comme il n’a rien eu, et ben il le dit cette année. Pour une fois qu’on récompense un vrai album de rock, je ne boude pas mon plaisir. Bilan : 2 points.

Prestation de Dominique A. Il interprète Rendez-vous la lumière. Déjà, j’adore cette chanson parce que la mélodie est très jolie. Ensuite, contrairement à son habitude, il nous fait une prestation live très énergique, très passionnée. Bref, c’est une idole intello, mais honnêtement, il mériterait qu’on éduque le public français à son répertoire. La preuve, j’ai chanté pendant sa prestation, tellement c’était beau.

Artiste interprète masculin

J’aurais voté pour : Dominique A.

Mon pronostic : M  ou Benjamin Biolay.

dominique-A-présentationLe prix revient à : Dominique A. Autre cri de joie. Je trouve ce prix tellement mérité, tant je trouve l’écriture et la voix de Dominique A me bouleverse depuis que je l’ai découvert. Et, au passage, un petit message de soutien aux employés de Virgin. Bilan : 2 points.

Album de musiques électroniques ou dance

J’aurais voté pour : Dusty rainbow from the dark.

Mon pronostic : Franky Knight ou Tetra.

Le prix revient à : C2C, Tetra. *Seigneur* Ils finissent par se relayer au mic tellement c’est leur soirée. Et ils nous font enfin une prestation live sur F.U.Y.A. Je pense qu’ils auraient dû baisser la lumière pour qu’on puisse apprécier la performance VJ qui accompagne le mix aux platines. Et sinon, c’est toujours aussi magique de les voir en live. Parce qu’en fait, en mix studio, finalement, je ne les trouve pas gégène non plus. Mon Dieu, il y a une orchestration sur la fin de la performance avec chœurs et tout. C’est ce que j’adore dans les Victoires de la Musique : ils font des efforts pour accompagner chaque prestation électro par une harmonisation à l’orchestre. Et là, je trouve ça fort joli, comme d’habitude. Bilan : 1 point.

Prestation de Rover. Il nous interprète Aqualast. La sensation du printemps 2012 ressemble trop à Gérard Depardieu pour être honnête. Mais cette chanson est juste superbe et servie par une très belle orchestration. Mon pote Fred me dit sur Twitter qu’il n’y a pas que du David Bowie chez lui, mais surtout du Frank Black. Indeed.

Ils ont attendu 23h35 pour nous passer le marronnier des disparus de l’année. Oh classe, pour une fois, la bande-son : Take Five de Dave Brubeck. Je ne connais aucun de ces noms, mais ils doivent surement avoir une raison d’être cités.

Groupe ou artiste révélation du public

J’aurais voté pour : C2C.

Mon pronostic : C2C.

Le prix revient à : C2C. Au moins, y’aura pas de jaloux ! Mais, comme dit Fred sur Twitter, Mieux vaut 4 victoires pour C2C qu’une pour Tal. Mon Dieu qu’il a raison ! Bilan : 2 points.

Il est 23h42 et on vient à la dernière Victoire : la chanson de l’année. Sexion d’Assaut entame le bal avec Avant qu’elle parte. J’ai beau les avoir vus sur scène, je reste toujours surprise par tant de branquignolerie. Ensuite, Camille nous fait sa presta de ouf habituelle sur Allez, Allez, Allez. Merde, je m’attendais au chœur de gosses. Je suis déçue !

Lescop se glisse maintenant avec La Forêt. En l’attendant, Guilhaume fait le bilan de la soirée pour meubler et enlève ses pompes… On sent qu’il est 23h54. Ah voilà la presta tant attendue ! Et j’apprécie tellement que je tape du pied en guise d’approbation et chante par-dessus. Fred a trouvé la référence à Taxi Girl. C’est drôle, moi aussi.

Avant la presta de Marc Lavoine, petit hommage à JL Delarue qui nous a quittés l’an dernier, et qui a présenté les Victoires de la Musique pendant quelques années avec Michel Drucker. Et là, on sait qu’il est plus de minuit, car Guilhaume et Ruquier n’en peuvent plus de meubler.

Enfin, la prestation de Marc Lavoine. Il interprète Je descends du singe. Il a beau avoir plus de cinquante ans, il est toujours aussi sexe et toujours aussi classe sur scène. Bon, comme beaucoup de vieux chanteurs, il chante un peu la même chanson depuis 10 ans, mais on ne lui en tient pas rigueur.

Chanson originale

J’aurais voté pour : La forêt.

Mon pronostic : Allez allez allez.

camille (1)

Le prix revient à : Camille, Allez allez allez. Tiens, c’est surprenant ! Un prix pour plaire à France Inter, ou commandité par les auditeurs de ladite radio. Non, je ne vais pas être insultante, la Siamoise lit mon papier. Mais bon, même si je n’étais pas d’accord au départ avec mon pronostic, je ne me suis pas trompée. Bilan : 1 point.

Bilan des pronostics : 15 points sur les 24 possibles. Pas mal.

victoires-de-la-musique-2012-demain-soirSinon, comment dresser un bilan de cette soirée ?

– La soirée était bien rythmée comme il faut. Bon, ça commençait à s’essouffler à 23h30, mais c’est tout à fait normal. Il y a eu de très bon enchaînements entre les prestations et les interventions de Guilhaume et Ruquier, très peu de temps morts jusqu’à l’heure fatidique de 23h30. Trop de prix à distribuer ? Je me rappelle quand ils avaient coupé les Victoires en deux en 2011, le format est très bien passé. Je ne vois pas pourquoi le service public n’a pas persisté.

– C’est officiel, C2C a supplanté David Guetta. Certes, j’estime que ces quatre Victoires, au vu de l’année pleine qu’ils ont passé, sont méritées. Mais je pense qu’ils risquent vite de saouler du monde à ce rythme.

– C’est officiel, France Inter sponsorise les Victoires de la Musique. Au vu du résultat pour certaines catégories, c’est tout simplement obvious. M’enfin, grâce à cela, on a quand même vu la victoire largement méritée de Dominique A, au regard de sa carrière

– Virginie Guilhaume et Laurent Ruquier n’ont pas trop été ridicules. On avait connu Guilhaume plus chiante que ça pour la Nouvelle Star à l’époque. Bon, heureusement que Laurent Ruquier a balancé deux-trois vannes, pas toujours du meilleur goût, mais ça a permis de rester en alerte.

– KEUWA ? Ni M ni Biolay n’ont reçu de Victoire ? Quel scandale ! Non, bien sûr, je déconne. Mis à part l’omniprésence de C2C, le palmarès montre que la chanson française peut encore surprendre. Par exemple, je suis très surprise concernant Lou Doillon et la Grande Sophie, j’avoue. Par contre, je savais que Camille allait repartir avec quelque chose, de toutes façons.

En tout cas, personnellement, j’ai passé une excellente soirée, et je n’aurais pas cru. Peut-être que le live tweet a beaucoup aidé. A ce propos, je l’ai beaucoup cité dans ce papier : je remercie mon cher Fred, mon conscrit, mon païs et mon sos’ sur Twitter, pour m’avoir permis de tenir jusqu’à la fin. Rendez-vous en 2014 pour mon marathon annuel.

Publicités