Mots-clefs

, , , , , , ,

Alb-mange-disque_animYouhou ! Je suis revenue de l’Asie du Sud-Est, du Carême et de mon trentième anniversaire. Et honnêtement, c’est pas beau à voir, mais quitte à traverser des épreuves, je préfère ça que Koh Lanta. Malgré tout, je suis contente de retrouver la terre ferme. Et avant de trouver l’énergie de vous chroniquer la sélection de printemps envoyée par Ladies Room, je vous propose de faire la mienne avec les albums les plus attendus, les plus surprenants parfois de ce début d’année 2013.

Je discutais fin janvier dans les locaux de ma radio préférée avec les animateurs et on discutait des albums dont chacun se languissait de sa sortie en 2013. Arnold a répondu avec une excitation non feinte attendre David Bowie (normal, quand on est fan et qu’on trépigne depuis 10 ans), tandis que je répondis avec hystérie mon amour et mon impatience concernant les Foo Fighters. Peu à peu, les albums sortent : certains déçoivent (désolée, Asaf, je t’aimais bien, mais tu me gonfles), d’autres surprennent…

Voici donc les 5 sensations du printemps à l’essai. Alors oui, il y a beaucoup d’albums de vieux briscards, mais à la vitesse où va la musique actuellement, si les vieux peuvent s’updater avec qualité, c’est toujours intéressant d’y jeter un coup d’œil.

Depeche Mode, Delta Machine

Qui c’est ?

130124-depeche-mode-delta-machineAllo ? On est en 2013 et tu ne sais pas qui est Depeche Mode ? C’est comme si je te disais : « On est en 2013 et t’es pas gonflé par les C2C. » Non mais allo quoi ! Si ce n’est pas le cas, tu t’updates vite fait, parce que, quand même, ces mecs font partie du patrimoine musical mondial depuis trente ans. Faut pas déconner non plus. Tu as tout à fait le droit de ne pas aimer – ce n’est pas évident d’écouter de la cold wave dépressive, surtout venant des derniers albums –, mais tu n’as pas le droit de ne pas connaître. C’est tout. Oui, je suis péremptoire. Et je t’em*** accessoirement.

Mon humble avis

Alors évidemment, l’ambiance générale de l’album est toujours aussi dark. C’est quand même la marque de fabrique du groupe depuis 1987 et Music for the masses. Par contre, par rapport au dernier album que j’ai écouté – en l’occurrence Playing the Angel (2004), je ne me suis pas donnée la peine d’écouter Sounds of the Universe (2009) –, je trouve les chansons plus mélodiques et plus recherchées en ce qui concerne la voix de Dave Gahan. Il n’a pas hésité à être plus assuré dans les aigus et à donner la part belle à Martin Gore. Je trouve aussi que les chansons ne se ressemblent pas toutes, ce qui, au vu des albums depuis Exciter (2001), relève un peu de l’exploit pour Depeche Mode. Le groupe a même osé des mélodies qui ne vont pas dans le tout électro, pour aller vers des mélodies blues traditionnelles, domaine où, bizarrement, il demeure très bon.

Vais-je acheter l’album ?

Delta Machine ne fait pas partie de ma hot list, mais un jour de gros craquage où j’aurai besoin de renouveler mon stock de chansons déprimantes, je pense que ce nouvel album de Depeche Mode fera très bien l’affaire. Parce que ce n’est pas parce que je suis déprimée que je dois forcément écouter du Patrick Sébastien.

David Bowie, The Next Day

Pochette the next dayQui c’est ?

Aladdin Sane ou Ziggy Stardust, tu connais forcément ce vieux briscard de la scène rock, tant son influence prog et glam rock recouvre toute la création musicale depuis les années 1970. Depuis sa mise au silence depuis 2002, énormément de groupes se réclament de son héritage. Personnellement, je ne suivais plus sa carrière après le début des années 1980, honte sur moi. Il est vrai que, selon moi, il a entamé après Oh oh oh oh, Little China Girl une carrière moins marquante, moins qualitative par rapport à ce qu’il pouvait faire auparavant. Il a pris tout le monde de court en janvier 2013 en sortant de sa retraite. Voyons s’il a bien fait de se taire pendant 10 ans.

Mon humble avis

Honnêtement, le résultat général, à la manière du retour des Stones, est plutôt canon. Il n’a pas cherché à faire un son chiadé, mais à faire des chansons simples qui sont à sa portée. Le résultat donne un son rock bien basique, ponctuée par une voix quasi inchangée – ce qui est en soi une gageure à 66 ans. Les thématiques de l’album portent évidemment sur la nostalgie, mais pas trop non plus. Bref, ce n’est pas un album de vieux con, mais l’album d’un mec qui a bien fait de se reposer cette dizaine d’années pour retrouver sa verve et son panache.

Vais-je acheter l’album ?

Bien sûr, puisqu’à mon sens, David Bowie renoue avec des sons sympas qu’on connaissait de lui. Parce que l’original vaut mieux que les nombreuses copies parfois avariées qu’on lui connaît (coucou Arcade Fire !).

Eric Clapton, Old Sock

ERIC CLAPTON - old sockQui c’est ?

Le fils de Dieu ne s’appelle pas Jésus de Nazareth, mais bien Eric Clapton. Non seulement on a exactement 38 ans d’écart – le signe du destin, selon moi –, mais ce type est indirectement lié à mon amour inconditionnel de la guitare. Etant le premier guitar hero dès les années 1960, c’est lui qui a ramené le reggae auprès de l’auditorat occidental et permis que Bob Marley ait le culte qu’on lui connait à l’heure actuel. Depuis les années 1990 et son fabuleux Unplugged qui a relancé sa carrière après des années 1980 un peu moribondes, il s’est davantage concentré sur le répertoire blues, collaborant régulièrement avec des pointures comme B.B. King.

Mon humble avis

Un album de Dieu en personne, ça se déguste. Même si je raffole du blues, j’avoue quand même qu’il commence à me gonfler avec sa fixette, le Rico. Ca tombe bien : il renoue avec quelques sonorités qui ont fait sa réputation dans les temps anciens, à savoir du rock très coulant et du reggae pas encore mâtiné de sonorités blanches. Bref, je suis en joie, je retrouve mon Rico d’amour qui ne s’est pas encore tapé Carla Bruni.

Vais-je acheter l’album ?

Oui, oui, oui, oui, oui ! D’ailleurs, dès ce soir, je vais à la FNAC et je craque mon PEL !

Woodkid, The Golden Age

Woodkid-The-Golden-AgeQui c’est ?

La nouvelle sensation française qui a un peu explosé en ce début d’année 2013. Au départ, ce trentenaire lyonnais est réalisateur de clips, notamment pour Taylor Swift, Katy Perry et Lana del Rey. Il se fait d’abord connaître avec l’EP Iron en 2011, qui se fait récupérer par Assassin’s Creed et Peugeot. Il sort ainsi son premier album en ce début d’année, et tout le monde l’acclame. Cela risque d’être la grosse sensation des Victoires de la Musique 2014.

Mon humble avis

Putain, mais c’te claque ! Ces mélodies. Cette voix. Je n’avais pas apprécié ce genre de choses depuis bien des années. C’est bien simple, je vous écris ces mots en pleurant devant la violence de que mes oreilles subissent comme beauté et comme perfection de l’orchestration. Alors oui, c’est peut-être un peu pompeux, un peu prétentieux, mais là, on sent le boulot, la recherche artistique qui ne tombe pas dans la faute de goût par excès de violons ou de pathos. Bref, je trouve cet album proche de ce qui peut être la perfection. Je ferais écouter cela à mes enfants pour leur faire comprendre ce qu’est un travail musical abouti.

Vais-je acheter l’album ?

Si je n’avais qu’un album à acheter en 2013, ce serait celui-ci.  Je m’étais tellement habituée aux merdes composées avec deux notes sur un Bontempi que j’avais oublié qu’on pouvait encore créer la beauté. Donc je dois m’acheter cet album pour me le rappeler tous les jours.

Carla Bruni, Little French Songs

7759944372_little-french-songsQui c’est ?

L’ex-Première Dame de France qui est aussi un peu l’ex-dame de tout le show-business. Après cinq de silence forcé, pour cause de raisons d’Etat et de petite demoiselle à couver, elle revient fissa fissa avec un troisième album.

Mon humble avis

J’ai écouté les deux premières chansons et ça m’a suffi. C’est un véritable copié-collé de ses deux premiers albums. Au contraire donc des vieux qui ont sorti des albums en ce début 2013, elle prouve que ce n’est pas parce qu’on se tait longtemps qu’on est plus inspiré.

Vais-je acheter l’album ?

Honnêtement ? Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !

Voici donc ma hot list pour le printemps 2013. En attendant, si vous avez des albums à me suggérer, je suis preneuse.

Publicités