Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

PlaylistRhô tais-toi, je sais qu’on est vendredi ! Mais avec ces ponts en mai, on ne sait plus quel jour on vit, franchement ! On a l’impression de bosser le week-end et de se reposer la semaine… On a l’impression de plusieurs lundis et vendredis dans la semaine. Tout ça bien sûr, c’est de la faute au mariage gay ! Avec le vote solennel de la loi ouvrant le mariage aux personnes du même sexe à l’Assemblée Nationale, les semaines sont devenues contre-nature, han !

Comment voulez-vous que je vous fasse un Bonnois dans de bonnes conditions, alors ? Et puis je ne sais pas, je suis grognon, je n’ai pas été réveillée pareil le matin, ça m’a tout chamboulé. Donc qui dit semaine WTF dit Bonnois WTF, donc le vendredi.

Cette semaine, tu écoutes donc

Renaud, Les aventures de Gérard Lambert T’aurais dû rester chez ta mère comme un bon fils, tel est mon message à tous les jeunes petits cons qui essaient  de faire croire que leurs actions mèneront à une révolution qui contrera le vote de la semaine dernière. Les Hommen par exemple. Ils me font pitié, pas vous ? Ha bon.

Eddy Mitchell, Couleur menthe à l’eau : Déjà parce que c’est le sosie de mon père, ensuite parce que Mr Schmoll a trop la classe à Dallas, enfin parce que Couleur menthe à l’eau est juste une pure chanson. Ouais, c’est ringard. Mais pour moi, Eddy Mitchell est éternel.

AC/DC, You shook me all night long : Parce que c’est la seule chanson, mis à part tout l’album Black Ice, qui ne ressemble tellement pas à du AC/DC basique que ça fait du bien de l’écouter de temps en temps.

Nirvana, All Apologies : Parce que je viens d’acquérir l’accompagnement au ukulélé et que ce serait trop classe si j’arrivais enfin à chanter dessus. Mais gérer l’arpège + voix, c’est bien coton.

Debout, resplendis : Car oui, il paraît que les cantiques sont à la mode dans Paris en ce début de printemps, alors autant vous y habituer, parce qu’à mon avis, ils ne vont pas rester tranquille dans leurs églises de si tôt, les petits veilleurs du Printemps Français.

The Chemical Brothers feat. Crookers, Salmon Dance Wow !

Serge Gainsbourg, Love on the beat : Car y’en a qui, en ce début de mois de mai et avec l’oisiveté ambiante, ont la libido qui explose. Oui, ça fait peur.

Harry Belafonte, Jump on the line : Parce que s’il y a bien une chanson du soleil pour shaker, Senoras, c’est bien la B.O. de Beetlejuice.

Prince, Purple Rain : Car la vérité est que le printemps pour l’instant est bien dégueulasse avec tout ce ciel gris et cette pluie.

Et à la semaine prochaine, pour un printemps qui ne sera peut-être plus contre-nature, han !

Publicités