Étiquettes

, , , , ,

cuirLa sexyness d’un chanteur se mesure à travers différents paramètres : soit sa voix subjugue son auditoire, soit son aura éclaire les auditeurs. Plus prosaïquement, et surtout depuis la deuxième partie du XXe siècle, un physique avantageux ou particulier vaut les meilleures campagnes de promotion d’un disque. Il y a une particularité chez certains chanteurs qui, selon les goûts, provoque l’hilarité ou le désir : la moustache.

Pourquoi ? Au choix, le moustachu lambda souffre dans l’imagerie populaire d’être assimilé à une personne ringarde, dégoûtante ou gay SM. Et les chanteurs qui arborent – ou ont arboré – un excès de pilosité en-dessous du nez n’échappent pas à cette règle. Faisons maintenant un petit digest de ceux qui nous font relativiser 15 jours de repousse post-Body Minute.

Francis Cabrel

Nationalité : Française

Style : Mousquetaire

Dès ses débuts en 1974, le troubadour d’Astaffort imposait son style avec une moustache digne des plus grands chevaliers baroques, qui était accompagnée d’une chevelure telle qu’on les faisait dans les années 1970. Sa carrière avançant, tant sa chevelure que sa pilosité labiale tendit à raccourcir. Las ! Ne supportant plus de se faire appeler La grand-mère à moustache par les Guignols de l’Info, Francis prit à rebours son public bucolique en s’avançant depuis une dizaine d’années avec le visage glabre. Depuis, ses chansons sur les amours dans les champs de blé trouvent bizarrement moins d’écho. Dommage.

Freddie Mercury

Nationalité : Britannique

Style : Victor Victoria

Si Farrokh Bulsara de son vrai nom avançait toutes dents dehors dans les années 1970, le tournant des années 1980 lui fit pousser une moustache droite et drue qui, accompagnée de cuir, de force marcels moulants et de quelques traits de crayon sous les yeux, fit beaucoup d’émules chez la population festive de l’époque. Il partage avec le chanteur suivant le goût de la bouche avancée, sauf que ce n’était pas de sa faute.

Günther

Nationalité : Suédoise

Style : Pétasse

Mats Olle Göran Söderlund, mannequin et directeur de discothèque, décide en 2004 de parodier les chanteurs allemands à coupe mulet tels qu’ils fleurissaient dans les années 1980, tout en s’entourant du décorum pornographique des films pornographiques suédois des années 1970. Avec ses pétasses interchangeables, le dénommé Günther hante les internautes avec forces duckfaces, allusions graveleuses (chansons bipées, bouteilles de champagne bien placées) et chorégraphies mi-coquines mi-ridicules.

Milan Fras

Nationalité : Slovène

Style : totalitaire

Le chanteur du groupe Laibach a été la raison première de l’écriture de cet article. Si aujourd’hui, M. Fras est davantage porté sur la barbe, la petite moustache taillée qu’il portait encore à la fin des années 1980, alors que la Slovénie était encore la Yougoslavie communiste, n’était pas sans rappeler une iconographie très IIIe Reich – d’où certaines accusations de fascisme. Non content de cette seule moustache, Milan Fras et son groupe ont brodé autour des costumes évocateurs et des clips dignes de documentaires filmés par Leni Riefenstahl.

Village People

Nationalité : Américaine

Style : Euh… Viril ?

S’il y a bien l’archétype de l’iconographie cuir-moustache-gay-SM en 2014, c’est bien grâce à ces types avec lesquels tu as appris à faire des trucs chelous avec tes bras en soirée.  Les plus marquantes moustaches du groupes sont celles du motard (bacchantes dignes de José Bové et tout de cuir vêtu, ahem) et de l’ouvrier en bâtiment (tout en torse nu et petit foulard assorti). Traumatisant.

Et vous, mesurez-vous la virilité des chanteurs que vous admirez à leur pilosité ? Ou préférez-vous, à l’instar des adolescentes, des chanteurs imberbes à la Justin Bieber ?

Publicités