Étiquettes

,

Aujourd’hui, mercredi 30 mars 2016, j’ai 33 ans. Et avoir 33 ans pour moi revêt la même importance symbolique qu’en avoir 29 à l’époque, même si cela n’a pas la même portée psychologique. Comme me le disait un des messages d’anniversaire que j’ai reçus : « C’est quand même un beau symbole que de fêter ses 33 ans juste après Pâques. ». Et à chaque passage d’âge symbolique équivaut le nombre des années en chansons.

Si, pour mon 29e anniversaire, j’avais fait un décompte du 1er au 29 mars 2012 sur les réseaux sociaux en postant une chanson par jour de 2012 à 1984, cette année, j’ai décidé de me faire offrir 33 chansons par 33 personnes différentes. J’ai réussi au final à m’en faire offrir 25 par 24 contributeurs. Oui, j’ai accepté qu’une personne m’offre deux chansons, mais ce n’est pas le Mari. J’ai donc décidé de classer ces contributions par thématiques.

Les messages lambda de bonne journée d’anniversaire

Amy Winehouse, It’s My Party (2010)

A l’origine est la chanson de Lesley Gore, en 1963, reprise la même année par Richard Anthony. C’est précisément cette version originale de la chanson qui m’a été dédicacée, mais j’ai demandé à la personne si je pouvais utiliser la version de ma regrettée Amy.

The Specials, A Message To You Rudy(1979)

Une petite chanson toute mignonnette d’une personne qui me tarde d’être vue dans n’importe quel état qu’elle se trouve…

Lou Reed, Perfect Day (1972)

Cette chanson est à double tranchant. D’une part, la personne qui m’a dédiée cette chanson l’a fait dans un objectif très mignon. D’autre part, cette chanson me fait chialer au possible. Donc merci, mais avec la gorge serrée.

Quand on me souhaite de l’amour (de l’amour de l’amour de l’amour)

George Harrison, Learning How To Love You (1976)

Ceci est la première chanson qui m’a été dédiée, et je n’en attendais pas moins de la personne qui est l’auteur de la dédicace (moi aussi, je t’aime).

Véronique Sanson, Amoureuse (1972)

La personne qui m’a dédiée cette chanson est une petite farceuse : en effet, dans quelle mesure a-t-elle dédiée cette chanson à moi-même ?

Todd Terje feat. Brian Ferry, Johnny & Mary (2014)

A l’origine est la chanson de Robert Palmer (1980) qui servit d’habillage sonore aux publicités de Renault dans les années 1980. Mais j’avoue que cette version assez planante correspond davantage à l’esprit que je me fais de la chanson en en comprenant les paroles. Par conséquent, je remercie la personne qui me l’a dédiée pour cette jolie découverte.

The Cure, Lovesong (1989)

La personne qui m’a dédiée cette chanson suit assez bien mon feed Facebook pour avoir compris ce qui plaît au Mari…

Camille, Mon petit vieux (2002)

Chanson dédiée par une personne d’un goût sûr qui s’émeut de l’image que je donne avec le Mari. J’avoue que cette personne est elle-même très mignonne avec la personne qui partage sa vie.

Quand on a poussé le délire christique un peu loin

Taizé, O toi, l’au-delà de tout (2012)

Là aussi, je n’en attendais pas moins de cette personne, avec laquelle j’ai partagé mes premiers séjours dans cette sympathique communauté.

David Bowie, Rock’n’Roll Suicide (1972)

Evidemment, quand on parle de la mort du Christ ou d’un quelconque demi-dieu tel que Ziggy Stardust…

Marvin Gaye, Mercy Mercy Me (1971)

Beaucoup d’émotion quant à la dédicace de cette chanson. D’une part, je partage avec la personne qui me l’a dédiée un amour sans faille pour la soul. D’autre part, elle voulait par cette chanson me témoigner de son cheminement personnel en termes de spiritualité, et je la remercie d’avoir assez confiance en moi pour partager cela avec moi.

Depeche Mode, Personal Jesus (1990)

Petite blagounette sur Priscilla Presley qui considérait Elvis comme son Jésus personnel. C’est d’ailleurs la bio de cette même Priscilla Presley qui a inspiré cette chanson.

Claudio Monteverdi, Laudate Dominum – SV 287 (1640)

et

Gabriel Fauré, Requiem – Sanctus (1887)

Quitte à pousser le délire christique trop loin, autant me dédier des chants sacrés issus des périodes baroque et post-romantique…

Quand on me connaît un peu trop bien

Maracatu Leao Coroado, Senhora Do Rosario

Mon refrain préféré lors de mes sessions d’orchestre que je hurle dès que l’occasion se présente. Logiquement, on essaie de jouer ce morceau le moins souvent possible…

Ten Years After, I’m Going Home (1968)

et

Nirvana, All Apologies (1993)

C’est donc une seule et même personne qui a eu le privilège de me dédier ces deux chansons. J’aime l’idée qu’elle se rappelle à travers ces chansons ce que nous avons vécu ensemble il y a une vingtaine d’années, malgré le fait que la vie nous a séparées.

Quand on décide de me faire découvrir son propre univers musical

Les huit chansons qui vont suivre m’ont été dédiées avec un objectif très précis : sortir de mes sentiers battus pour aboutir à un vrai moment de partage. Et je trouve ça plutôt cool.

The Smiths, Panic (1986)

Dave Matthews Band, Two Step (1996)

Sidi Wacho, Con Sabor (2015)

http://youtu.be/aww3IFe1WvM

Juliette Katz, Tout le monde (2011)

Billy Joe Royal, Hush (1967)

http://youtu.be/QoJP65nAMGA

The Kinks, Lola (1970)

http://youtu.be/LemG0cvc4oU

Slim Whitman, North Wind (1953)

http://youtu.be/RnoMYcxWHj4

Kent, Things She Said (1998)

http://youtu.be/Bdsjm9J6c9A

*

Si vous avez compté, ça fait donc 25 chansons sur 33. J’ai donc décidé de compléter avec 8 chansons de 1983 que je n’ai pas l’habitude de publier sur le blog, mais que j’aime beaucoup.

Bernard Lavilliers & Nicoletta, Idées noires

http://youtu.be/E8EOhsoVSiI

U2, New Year’s Day

Eurythmics, Sweet Dreams (Are Made Of This)

The Police, Every Breathe You Take

Axel Bauer, Cargo de nuit

Toto, Africa

Toto Cotugno, L’Italiano

Kajagoogoo, Too Shy

*

Encore merci pour les différents messages, chansons, coups de téléphone, tweets, bisous, chocolats… 33 ans, tout un symbole qu’il m’a plu de fêter avec vous tous.

Publicités